Les soins palliatifs et la fin de vie

La « fin de vie » désigne les derniers moments de vie d’une personne arrivant en phase avancée ou terminale d’une affection/ maladie grave et incurable. Pour le corps médical, à ce stade, l’objectif n’est pas de guérir mais plutôt de préserver jusqu’à la fin la qualité de vie des personnes et de leur entourage face aux symptômes et aux conséquences d’une maladie évolutive, avancée et à l’issue irrémédiable.

Pour cela, le ministère soutient de manière volontariste les soins palliatifs pour améliorer la qualité de vie des personnes malades, adultes et enfants, et pour accompagner leur entourage et leurs proches. Ils préviennent et soulagent les souffrances, qu’elles soient physiques, psychosociales ou spirituelles, grâce à la reconnaissance précoce et à l’évaluation de l’ensemble des besoins. Le droit à l’accès aux soins palliatifs est inscrit dans la loi et la prise en charge palliative est susceptible d’intervenir quel que soit le lieu de vie ou de soins. La prise en charge palliative s’organise de manière graduée à travers une offre destinée à couvrir l’ensemble des territoires. Elle s’organise, dans l’environnement de la personne malade, avec l’appui de professionnels et d’équipes de soins, à domicile, au sein des établissements de santé et des établissements sociaux et médico-sociaux.

Les soins palliatifs peuvent intervenir à différents stades de la maladie : au cours d’une période de soins ou en phase avancée ou terminale d’une maladie grave et incurable, moments dont l’issue irrémédiable désigne alors la « fin de vie ».

Pour en savoir plus :

L’atlas des soins palliatifs et de la fin de vie en France - Edition 2023

Pour cette 3ème édition de l’atlas, le ministère et le (CNSPFV) mettent à disposition des acteurs professionnels, institutionnels et associatifs toutes les données connues sur les soins palliatifs, sous la forme de fiches thématiques. Celles-ci contiennent notamment des cartographies nationales et régionales de la prise en charge palliative et de son maillage.

Le livret des mots et formulations de l’anticipation de la fin de vie

Parce qu’il est important de qualifier les situations rencontrées et de connaître ce qui figure actuellement dans le droit français, le ministère de la Santé et de la Prévention et le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) ont élaboré un document sur les mots et les formulations de l’anticipation de la fin de.

Soins palliatifs : une impulsion nouvelle donnée par le ministère

Pour donner une résonnance plus importante encore aux dispositifs en place grâce aux plans nationaux (...)

Le centre national CNSPFV et les autres partenaires

Le ministère chargé de la santé a confié au centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (...)

Le plan national développement des soins palliatifs et accompagnement de (...)

Couvrant la période 2021-2024, le 5ème plan national se structure autour d’une feuille de route dont les 15 (...)

Soins palliatifs : de quoi parle-t-on ?

Les soins palliatifs visent à améliorer la qualité de vie des personnes malades en prévenant et en (...)

Trouver une structure de soins palliatifs

Le médecin référent – généralement hospitalier – le médecin traitant ainsi que l’équipe soignante qui (...)

Comprendre la loi Claeys-Léonetti de 2016

La loi du 2 février 2016 modifie les dispositions relatives à la fin de vie : des droits renforcés et des (...)

Désigner sa personne de confiance

Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance (parent, proche, médecin traitant..) qui (...)

Rédiger ses directives anticipées

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite appelée directives (...)